Présentation

Bar restaurant La Licorne à Lusignac en Dordogne

La LicorneImplanté dans le bourg de Lusignac, un joli village de la Dordogne, La Licorne est un restaurant traditionnel réputé pour ses menus et plats de terroir.

Le chef, un véritable passionné de la cuisine périgourdine vous propose une carte riche et variée. 

Faits maison et à base de produits locaux, les plats de votre restaurant en Dordogne saura satisfaire les plus exigeants d’entre vous.

Un cadre rustique et une vue splendide

La Licorne vous accueille en toute simplicité pour un véritable moment de plaisir culinaire.

Aménagé dans une ancienne bâtisse agreste, votre restaurant bar vous reçoit autour d’une cheminée d’époque en hiver et sur sa terrasse ombragé en été. 

Une salle de billards est aussi à votre disposition pour passer d’agréables moments en famille ou entre amis.

Que vous soyez de la Dordogne, de Charente ou que vous profitiez d'un séjour touristique dans la région, venez savourer une cuisine traditionnelle et périgourdine dans un cadre naturel et paisible.

Et pour nos amis ouvriers, La Licorne vous propose un menu complet.

Aperçu sur le village de Lusignac

Le nom de LUSIGNAC signifie sommet découvert, couronné de lumière. Le bourg a toutes les apparences d'une petite cité moyenâgeuse, à cause de l’orme extérieur de son église.

Superbe témoin du passé il se découpe en haut d'une colline sur un ciel presque toujours pur.

En parcourant le bourg à pied, on aperçoit sur son pourtour des jardins suspendus, eux-mêmes entourés de murailles qui, à l'origine, étaient une protection pour le village.

En 1974 cet ensemble a été inscrit sur l'inventaire des sites pittoresques du département.

L'église du XIIIème siècle, inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1947, est de style gothique à l'intérieur.

L'autel en noyer est de style Louis XIII. Le retable du Maître-autel, les statues, le bois sculpté du XVII ème siècle ont été classés parmi les Monuments historiques en 1970.

Les machicoulis et les meurtrières du moucharabi que l'on voit en haut de la tour prouvent qu'elle a été aménagée pour se défendre d'un coup de main. La sacristie a été construite en 1850.

Les saints patrons de cette église sont Saint Pierre et Saint Eutrope.

Deux sépultures se trouvent sous les dalles de l'église, une sous la chaire (Jean Beauvais, demeurant à la Maltie", inhumé en 1756) et l'autre sous l'allée centrale face à la chaire (Jean-Emmanuel BEAUVAIS, son fils, inhumé en 1782). Cette distinction a été accordée par le Comte de Cherval en reconnaissance pour ces deux serviteurs dévoués et fidèles à leur Seigneur toute leur vie.

Le château  était la demeure des nobles De la Porte; chevaliers, seigneurs de Lusignac.

Au XVIII siècle, Lusignac devint la propriété de Lageord de Cherval.

Le château et la terre de Lusignac furent séquestrés pendant la révolution puis rendus à la famille de Lageard de Cherval, pour devenir la propriété de Montferrant en 1846.

Vers les années 1900, ce domaine a été vendu à un agriculteur qui l'a sommairement entretenu.

En 1972 le château a été racheté par l'actuel propriétaire qui l'a admirablement fait restaurer.

Randonnées pédestres

Balisé en jaune ce circuit fait une boucle d'environ 10 km et vous permet, à votre guise, d'admirer Lusignac sous tous ses angles et de découvrir des points de vue sur les communes environnantes (Bouteilles-Saint-Sébastien, Saint Séverin, Saint Paul Lizonne, Bertric-Burée et Verteillac).